عربية

Séminaire de présentation de la nouvelle structure du Rapport sur le budget axé sur les résultats tenant compte de l’aspect genre

(19 juillet 2019)

La Direction des Etudes et des Prévisions Financières (DEPF), en partenariat avec le Centre de l’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG) et l’Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU-Femmes), a organisé le vendredi 19 juillet 2019 à Rabat, un séminaire de présentation de la nouvelle structure du Rapport sur le Budget axé sur les résultats tenant compte de l’aspect Genre (RBG).

 

L’objet de ce séminaire est de présenter et de débattre les résultats du projet de refonte du RBG en mettant l’accent sur les principales conclusions du diagnostic mené, portant sur l’état des lieux de la mise en œuvre et du reporting de de la Budgétisation Sensible au Genre (BSG) au Maroc, ainsi que les recommandations proposées en vue d’améliorer le contenu du RBG et en faire un véritable instrument stratégique de suivi et d’évaluation genre des politiques publiques, en ligne avec les dispositions de la nouvelle Loi Organique relative à la Loi de Finances (LOF).

En plus, et eu égard de l’articulation entre le RBG et les Projets de Performance (PdP), ce séminaire fut également l’occasion de présenter la nouvelle maquette du PdP qui consacre davantage la dimension genre au niveau de ses différentes rubriques et composantes selon un processus d’élaboration en arrimage avec celui du RBG.   Cette présentation a, en outre, étayé le dispositif d’accompagnement pour l’intégration de la BSG et le bilan des vagues de préfiguration.

Le séminaire a été marquée par un riche débat dont les principales conclusions ont porté sur la nécessité de concrétiser un alignement entre les processus d’élaboration du RBG et des Projets de Performance (PdP) des départements ministériels, de recourir à des analyses genre sectorielles qui devraient être le point de départ d’une programmation intégrant la dimension genre, de maintenir un processus continu et régulier de renforcement des capacités des départements ministériels en matière de BSG et de renforcer l’implication du Top management ministériel.

Ont pris part à ce séminaire, présidé par le Directeur des Etudes et des Prévisions Financières, le Directeur National du CE-BSG et la Représentante Résidente de l’ONU femmes, l’ensemble des parties prenantes impliquées dans l’élaboration du RBG, en l’occurrence, les chargés des programmes, des affaires financières et les points focaux genre relevant des départements ministériels couverts par les quatre vagues de préfiguration de la BSG soit 35 départements.

Gallerie

Fichiers attachés