Participation du CEBSG à la Cérémonie de lancement : « Women in Tech 2024 »

(10 mai 2024)

Le Centre d’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG) a participé à l'animation du panel sur «L'autonomisation des femmes dans les TIC» dans le cadre de la cérémonie de lancement «Women in Tech 2024» tenue  à Rabat  le 10 mai 2024.

Cet événement vise à renforcer et valoriser les compétences des femmes dans le domaine du numérique et des nouvelles technologies, en cohérence avec un mémorandum d’entente signé entre le Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration et Huawei Maroc. Ce panel a connu également la participation de Mme Lamie BENMAKLOUF, la Directrice Générale de TECHNOPARK, Mme Hélène GUIOL, Directrice des Programmes Education pour la région du Maghreb de l’UNESCO, Mme Rhita BENOTMANE Cheffe de Département de la Transformation Digitale de l’Economie et Mme Latifa BENAYAD coordinatrice du RCI.

Dans ce contexte, l'intervention de Mme Hanane LARROUMY, Cheffe de Service de Déploiement de la BSG, s'est principalement concentrée sur les initiatives du CE-BSG visant à faciliter l’inclusion numérique des femmes, notamment à travers la réalisation de l’Analyse Genre Sectorielle portant sur le Genre et le Digital. Cette analyse, réalisée en partenariat avec le Ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, ainsi qu'ONU Femmes et soutenue par l’Agence Française de Développement, vise à évaluer l'impact du numérique sur les utilisatrices et utilisateurs des services administratifs. Les premiers résultats indiquent que la numérisation des services publics facilite l'accessibilité et réduit les déplacements, en particulier pour les femmes vulnérables, comme illustré par l'exemple de DAAM.

Les interventions des différentes participantes ont porté sur les liens entre les compétences et l'autonomisation effective des femmes dans les TIC, ainsi que sur les outils d'adaptation de l'inclusion numérique à la réalité socioéconomique. Elles ont également proposé des pistes de réflexion pour remédier au problème de fracture numérique, en présentant des «success stories» de plusieurs femmes dans ce domaine.

attached file