Réunion relative au lancement de la première mission terrain de l’AGS du secteur de la Justice

(20 mai 2024)

Le Centre d’Excellence pour la Budgétisation Sensible au Genre (CE-BSG) a participé, le lundi 20 mai 2024, à la réunion relative au lancement de la première mission de terrain de l’Analyse Genre Sectorielle (AGS) du secteur de la Justice. Cette réunion a été présidée par la cheffe de Cabinet de Monsieur le Ministre de la Justice. Ladite AGS avait pour objectifs d’identifier les enjeux de l’égalité genre dans l’ensemble du secteur de la justice, incluant le Conseil supérieur du Pouvoir Judiciaire et la Présidence du Ministère Public, ainsi que de déterminer la pertinence des rôles et des responsabilités des trois principaux intervenants de ce secteur, en vue de proposer des recommandations concrètes et des pistes d’amélioration pour l’intégration du genre dans leurs actions législatives, institutionnelles et administratives, ainsi que dans les services rendus aux citoyens et citoyennes.

Dans son discours d’ouverture, Madame la cheffe de Cabinet de Monsieur le Ministre de la Justice a souligné l’importance de cette initiative pour améliorer la qualité de la justice et élargir l'accès des femmes au droit et à la justice, en renforçant l'efficacité et l'efficience du système judiciaire au Maroc afin d'accroître la confiance des citoyens et des justiciables dans l'administration de la justice.

De son côté, Monsieur Nasar BOULARBAH, chef de la Division de la Budgétisation Sensible au Genre, a salué le Ministère pour son engagement fort et son implication constante dans le processus de Budgétisation Sensible au Genre en général, ainsi que pour sa volonté indéfectible d’entamer cette Analyse Genre Sectorielle en particulier. Il a réaffirmé le soutien du CE-BSG pour la conduite de cette étude dans le but ultime de promouvoir une gouvernance plus inclusive et équitable.

Lors de son intervention, Madame Myriem Noussairi, représentante d’ONU Femmes au Maroc, a exprimé sa gratitude envers le CE-BSG ainsi que toutes les parties prenantes, et a souligné l’importance de cette AGS pour dresser un état des lieux de la situation de l’égalité de genre dans le secteur de la justice, et identifier et analyser les principaux enjeux liés à cette question sur lesquels le département peut agir.

Cette première mission de terrain avait pour but d'analyser le secteur de la Justice sous l'angle du genre à deux niveaux (macro et micro), en incluant les trois acteurs clés. Cette approche a été complétée par une coordination avec l'audit institutionnel genre mené en parallèle par l'ESCWA (niveau méso), afin de garantir une analyse holistique du secteur.

attached file